Pourquoi ?

Parce que parfois, les aléas de la vie nous font échouer sur une route que l’on n’a pas choisie. Elle peut conduire à la solitude, à l’isolement, à la souffrance psychique, voire à l’hôpital psychiatrique. Autant que l’aide des médecins, des psys et des services sociaux, ce sont les liens avec d’autres personnes qui permettent petit à petit de reprendre goût à la vie.

Chacun-e est bienvenu à nos activités collectives : voir agenda des potes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>